Qu’est ce qu’un plancher chauffant ?

Le plancher chauffant est un système de chauffage par le sol, offrant un confort d’utilisation optimal. Il peut fonctionner grâce à une chaudière ou à une pompe à chaleur. Intégré dans le sol de votre maison, il chauffe l’intégralité des pièces de manière homogène.

Le principe de fonctionnement du plancher chauffant

Le plancher chauffant est un dispositif permettant de chauffer un bâtiment à basse température. La surface du sol est utilisée pour chauffer l’air intérieur, ce qui produit un résultat optimal tant au niveau du confort thermique qu’acoustique, ainsi qu’au niveau visuel puisque les émetteurs restent invisibles. La qualité de l’air intérieur s’en trouve également améliorée : il n’y a pas de mouvements de poussières.

Le principe de fonctionnement d’un plancher chauffant consiste à chauffer une grande surface plutôt que plusieurs petites surfaces très chaudement, comme le font les radiateurs à eau chaude par exemple, tout en délivrant le même nombre de calories.

Il s’agit d’un émetteur de chaleur « réparti ». Cela diffère du radiateur traditionnel qui est un émetteur « localisé ».

Le plancher chauffant assure la diffusion de la chaleur par conduction et la chaleur peut être produite par :

  • Des résistances électriques réparties dans la masse de la chape de béton (lorsqu’il s’agit d’un plancher chauffant électrique)
  • La circulation d’eau chaude dans des tuyaux irrigués dans la chape

Comment fonctionne un plancher chauffant ?

La régulation de la température

Le plancher diffuse la chaleur de manière homogène dans toutes les pièces de la maison. Toute la surface du sol agit comme un grand radiateur et diffuse la chaleur par rayonnement dans toute l’habitation.

Il est également possible de réguler la température du plancher chauffant en le reliant à un thermostat d’ambiance, à fil ou électronique. Placé dans chaque pièce de la maison, le thermostat permet de faire des économies et de régler des températures différentes dans toutes les pièces. Il est alors possible de programmer le thermostat au quotidien, ou bien de manière hebdomadaire.

La marque Legrand, au travers de ses gammes Céliane et Mosaïc, propose des thermostats d’ambiance filaires, ou fonctionnant sur batterie, s’adaptant tout à fait à un plancher chauffant. L’utilisateur peut réguler la température dans un bâtiment de manière efficace et optimale, pour un confort 100 % personnalisé. C’est également le cas de Schneider Electric avec Unica ou d’autres produits comme Living Light de Bticino.

Les différentes technologies de plancher chauffant

Il existe différentes technologies qui permettent de faire fonctionner un plancher chauffant

Le plancher chauffant par eau basse température

L’eau constitue l’agent d’émission de la chaleur ou du rafraîchissement. Elle circule par un réseau de tubes installés dans des panneaux isolants et recouverts d’une chape. Ce type de chauffage est ensuite alimenté par un système de production d’énergie selon le libre choix du consommateur. Il est en effet compatible avec tous les types d’énergies : gaz naturel, électricité, pompes à chaleur, solaire…

Le système, intégré dans une dalle flottante, se compose de :

  • Un isolant thermo-acoustique
  • Tubes en matériaux de synthèse
  • Collecteurs de réglage pour la régulation de la température et le confort
  • Une dalle flottante en béton ou d’une chape en mortier de ciment ou à base d’anhydrite

Il est possible d’installer ce type de plancher chauffant dans tous genres de constructions, neuves ou en rénovation, même les plus lourdes.

Le plancher rayonnant électrique

C’est un système de chauffage au sol électrique, régulé pièce par pièce. Il se compose d’un élément chauffant (un câble électrique conditionné en trames préformées) incorporé dans une chape flottante, ou simplement posé dessus si son épaisseur est comprise entre 4 et 5 cm. La chape est elle-même posée sur un isolant thermique, pour orienter le flux de chaleur vers la pièce à chauffer.

Ce dispositif est généralement installé dans le cadre d’une construction neuve ou d’une rénovation lourde impliquant la démolition et la réfection complète du sol. Ce type de plancher chauffant garde la chaleur plus longtemps. Le sol est constamment tempéré, quel que soit le revêtement choisi.

Le plancher chauffant à fluide caloporteur

Le plancher chauffant peut être alimenté par des fluides caloporteurs, et couplé avec une pompe à chaleur.

Comment installer et entretenir un plancher chauffant ?

Pour poser un plancher chauffant électrique, 5 étapes sont à suivre :

  • Mettre en place un isolant plancher chauffant (bandes périphériques et plaques de sol)
  • Installer un câble chauffant en couronne ou sur trame
  • Installer l’alimentation électrique
  • Mettre en place la régulation du plancher chauffant (raccordement au dispositif de commande, vérifications avant recouvrement)
  • Mettre le plancher chauffant en service

Pour installer un plancher chauffant, la surface du sol doit être stable, sans aspérités et doit être à niveau. Il faut également réaliser une chape de ravoirage qui est obligatoire pour passer des conduits d’eau et d’électricité, à l’horizontal.

Avant de recouvrir le plancher chauffant électrique, il convient d’effectuer un contrôle général de l’isolation du câblage et de la continuité des âmes conductrices et de la tresse de blindage. Ce contrôle s’effectue pendant le coulage de la chape d’enrobage.

Il existe 3 procédés pour réaliser une chape de plancher chauffant :

  • Le béton d’enrobage
  • La chape fluide
  • Le mortier de scellement
  • La différence se voit dans l’épaisseur de la chape

Pour poser un plancher chauffant à eau, le support doit également être propre et plat, sans dépôts de plâtre ni autres défauts. Si la pose du plancher chauffant à eau se fait dans le cadre d’une rénovation, il est important de :

  • Mettre en place les cloisonnements et huisseries
  • Monter les structures (comme la cheminée par exemple)
  • Avoir installé les canalisations d’eau sanitaire et d’électricité au préalable, en respectant les normes en vigueur

Une fois ses manipulations effectuées, il ne reste plus qu’à poser le plancher chauffant

  • Mise en place du bloc collecteur
  • Isolation du plancher chauffant à eau
  • Pose des tubes
  • Raccordement des circuits, remplissage et test de mise en pression

Comment installer votre plancher chauffant ?

L’entretien du plancher chauffant

Un plancher chauffant électrique ne nécessite pas d’entretien particulier.

Si vous avez installé un plancher à circulation d’eau, il est préférable de le faire surveiller régulièrement. Il est recommandé d’effectuer une intervention par traitement anti-boue lors d’une purge, ou d’une intervention de maintenance sur le générateur de chaleur (que ce soit une chaudière ou une pompe à chaleur).

Le plancher chauffant s’entretient, tout comme les radiateurs hydrauliques. Il convient de procéder à un rinçage environ tous les 5 ou 7 ans car il peut se former de la boue qui, en durcissant, peut obstruer complètement le tube.

Quel revêtement de sol choisir avec un plancher chauffant ?

Le choix d’un revêtement de sol est un critère essentiel dans l’installation d’un plancher chauffant, même s’il peut fonctionner quel que soit ce revêtement. La différence ? Le confort de chauffage et la performance de l’installation diffèrent.
Ceci dit, plusieurs types de revêtements de sol peuvent être employés :

  • La Moquette

    Il faut choisir un modèle fin, aiguilleté de préférence, de manière à ne pas étouffer la chaleur. De même, les tapis épais ne sont pas conseillés.

  • Les planchers en bois

    Parmi les essences de bois existantes, les plus adaptées au plancher chauffants sont le chêne, le teck ou le sapin. L’érable ou le hêtre sont déconseillés car ils ont tendance à se déformer en raison de la chaleur. Pour cette même raison, privilégiez les lames étroites aux lames plus larges.

  • Le parquet flottant

    Il n’est pas déconseillé, mais il est recommandé de prendre garde à la possible présence d’une lame d’air entre le parquet flottant et la chape. Cet interstice peut empêcher la diffusion de la chaleur en surface.

  • Les planchers réversibles

    Ils permettent de chauffer, ou de rafraîchir son intérieur. Donc ils sont envisageables.

Le carrelage et les pierres naturelles

Ce sont les revêtements les mieux adaptés au plancher chauffant, car ils conduisent bien la chaleur. Il est possible de choisir des carreaux de grès cérame, du grès étiré ou de la terre cuite. D’autres revêtements comme le dallage en calcaire, le marbre, le schiste conviennent également très bien. La pierre reconstituée, les émaux et la pâte de verre conduisent aussi bien la chaleur d’un plancher chauffant. Il convient néanmoins d’éviter les fortes épaisseurs de dallages en pierre naturelle ou reconstituée, en raison de l’inertie thermique qui est trop forte. L’épaisseur maximale conseillée est de 20 mm.

La plupart des revêtements de sol sont compatibles avec un plancher chauffant, qu’il soit électrique ou hydraulique ; mais il faut prendre en compte le fait que moins le matériau est isolant, meilleure est la capacité de chauffe du plancher.

Le plancher chauffant comprend de nombreux avantages : thermiques, économiques, écologiques, et permet la diffusion d’une chaleur douce et harmonieuse.

A propos de l'auteur

Disjoncteurs.fr est le blog qui vous éclaire sur les techniques et les produits liées au matériel électrique. Nous vous accompagnons dans vos projets d'installation électrique, de rénovation et de décoration de votre habitat en vous donnant les informations qui vous permettent de concrétiser vos envies.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.