Comment choisir sa VMC ?

Une VMC est vendue comme du matériel prêt à être connecté. Elle est indispensable dans la salle d’eau, les toilettes et la cuisine. Mais d’une manière générale, elle permet à la maison de respirer, d’être ventilée.

Si vous avez passé des années à ne pas utiliser de VMC en raison du bruit, sachez que certaines sont presque inaudibles. Celles d’aujourd’hui ne font plus le bruit d’un 757 qui atterrit sur le toit de votre maison ! De plus, elles sont faciles à installer.

Pourquoi la VMC est-elle indispensable ?

Kit VMC Unelvent autoreglable

KIT VMC AUTORÉGLABLE DECO K

De la moisissure dans la salle d’eau ou la cuisine peut être particulièrement problématique. La moisissure est un champignon qui se développe dans les environnements chauds, sombres et humides. Le seul moyen efficace de prévenir la moisissure est d’essayer de garder les niveaux d’humidité à l’intérieur de la maison aussi bas que possibles.

L’accumulation d’humidité est le principal problème lorsqu’il n’y a pas de VMC. Ce qui peut détériorer les solives et la charpente au-dessus et autour de la salle de bain, faire lézarder ou s’écailler la peinture, abîmer les plaques de plâtre, déformer les meubles et éroder des appareils électriques.

L’usage primaire d’une VMC est d’extraire l’air humide et vicié d’une pièce, et le déposer à l’extérieur de la maison. Une VMC est conçue pour ne pas être vue. Elle est fixée au plafond entre les solives, avec un tuyau d’évacuation débouchant sur l’extérieur. La seule partie que vous devez voir est la calandre.

Bruit, éclairage et canalisations des VMC

Avant d’acheter votre VMC, vérifiez si vous pouvez utiliser les canalisations et les câblages déjà existants. Il est également bon d’avoir un minimum de connaissances :

  • L’unité standard pour mesurer la quantité de bruit que fait la VMC en marche s’appelle sone. Le mot est issu de sonie, ou bruyance, une valeur numérique représentant le volume sonore tel que perçu par l’être humain.
  • Plus le niveau de sonie est bas, plus la VMC est silencieuse.
  • Un sone est équivalent au son d’un réfrigérateur silencieux. Une VMC silencieuse est notée à environ 1,5 sones, voire moins.
  • Si vous installez une MVC pour la première fois, privilégiez un modèle avec lumière intégrée.
  • Au cas où vous optez pour une VMC qui se déclenche depuis un interrupteur (fréquent dans les WC), vous pouvez dès lors l’installer près de votre luminaire, ce qui vous permet en autre chose d’utiliser le câblage et l’interrupteur déjà existants.
  • Si la VMC est installée dans la salle d’eau, n’optez pas pour le déclenchement depuis un interrupteur, et encore moins celui de la lumière. En effet, si votre VMC est à la bonne taille pour votre pièce, considérez qu’il faut 20 minutes pour ventiler raisonnablement la salle de bain après un bain ou une douche. Pour faire des économies d’énergie, vous ne pouvez pas laisser allumer les lumières durant 20 minutes alors que vous n’êtes plus dans la pièce…
  • Si vous remplacez ou améliorez une VMC, le diamètre du raccord de conduit sur le nouveau boîtier peut être plus large que celui du conduit en place. Pour optimiser les performances, essayez d’apparier le diamètre du conduit avec le nouveau produit.

Une VMC pour la salle de bains

Avant d’acheter une nouvelle VMC ou de remplacer l’ancienne, prenez ceci en compte :

  • Remplacer une VMC déjà existante est beaucoup moins compliqué que de faire une nouvelle installation. Pour cette dernière, il vous faut faire passer le tuyau d’évacuation à travers le plafond ou un mur. Si vous prévoyez de brancher la VMC vous-même, assurez-vous de connaître le câblage électrique de votre maison.
  • Installez la VMC aussi près que possible de la douche pour la salle d’eau, et à mi-distance des plaques de cuisson et de l’évier pour la cuisine, afin de capturer immédiatement l’humidité. Assurez-vous qu’elle donne sur l’extérieur et non dans les combles. La ventilation qui donne dehors doit être dirigée vers le bas pour empêcher que la pluie ou des déchets n’entrent dans votre maison.
  • Suivez toujours les instructions du fabricant, fournies lors de l’achat.
  • Dans la mesure du possible cherchez une VMC qui respecte les exigences écologiques en vigueur.
  • Si le niveau d’humidité est élevé, assurez-vous que votre VMC soit inscrite pour une installation dans des environnements humides. Ce produit a une enveloppe protectrice forte qui est certifiée pour ses performances dans les endroits plus humides.

Les besoins en électricité et le débit d’air

Unelvent - Accessoires VMCL’efficacité énergétique se vérifie ailleurs que dans le simple fait de sélectionner une VMC efficace du point de vue énergétique, ou bien notée. Les canalisations peuvent aussi affecter la performance. Des canalisations mal isolées, pas à la bonne taille ou tombantes, des clapets anti-refoulement et des persiennes sales ou inefficaces peuvent diminuer le débit d’air de près de 50% !
Pour vérifier que votre VMC aspire l’air, tenez une feuille de papier toilette devant la calandre. L’air évacué doit maintenir fermement le papier contre la calandre. Vous pouvez aussi vérifier le tuyau de sortie pour vous assurer que l’air vicié sort bien de votre maison.

La VMC de la cuisine

Une hotte de cuisine ne doit pas vous priver d’une VMC, ce sont 2 choses différentes. Installée dans la cuisine, la VMC doit absolument déplacer plus d’air que dans la salle de bains.
Les appareils les plus efficaces doivent faire peu de bruit, avoir un ventilateur efficace, voire posséder une isolation sonore, un peu comme les hottes.

> Climatisation et aération sur materielelectrique.com

A propos de l'auteur

Disjoncteurs.fr est le blog qui vous éclaire sur les techniques et les produits liées au matériel électrique. Nous vous accompagnons dans vos projets d'installation électrique, de rénovation et de décoration de votre habitat en vous donnant les informations qui vous permettent de concrétiser vos envies.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.