Les différentes sortes de piles et leur recyclage

Vous pouvez vous demander s’il est possible de recycler toutes vos piles usagées, et si tel est le cas, sachez que c’est possible. Et c’est une très bonne nouvelle, surtout que la domotique utilise des piles pour les télécommandes. De plus, il faut noter que les meilleurs appareils domotiques peuvent se gérer depuis un Smartphone, ce qui vous dispense des télécommandes, tout est ainsi centralisé dans un seul outil qu’est votre téléphone portable. Le recyclage des piles est donc un processus indispensable.

Les piles contiennent un certain nombre de matériaux recyclables. Ainsi, vous pouvez les recycler en les jetant dans les nombreux containers prévus à cet effet dans les magasins qui vous les vendent, ou dans les points de collectes, ou à la déchetterie.

Le recyclage des piles contenant des métaux

Ces piles alcalines se composent principalement de métaux communs, d’acier, de zinc et de manganèse et ne constituent pas un risque pour la santé ou l’environnement lors d’une utilisation ou d’une élimination normales. La plupart des fabricants ont déjà éliminé tout le mercure ajouté à leurs piles alcalines depuis le début des années 1990. Toutefois, les piles bouton en contiennent encore comme vous le verrez durant votre lecture. Mais c’est une nécessité, aujourd’hui du moins.

Piles à recycler

Chaque procédé de recyclage des piles est différent selon le type de pile.

Il est encore étonnant de constater que des pays fortement industrialisés et modernes soutiennent que les piles alcalines n’ont pas besoin d’être recyclées. En effet, les arguments soulignent qu’elles ne contiennent plus de mercure, et qu’une très faible quantité de métaux est seulement récupérable. C’est évidement un discours très en retard. Certaines piles bouton peuvent même dangereusement exploser (avec un effet de masse très puissant quand il y en a plusieurs kilos réunis – imaginez quand il y en a des tonnes… – ) si elles sont éliminées sans être totalement déchargées.

Les piles rechargeables peuvent contenir du mercure, du cadmium, du plomb et du lithium. Par ailleurs, il existe des impacts environnementaux associés à leur élimination non contrôlée. L’industrie du recyclage gère bien entendu chacune des étapes.

Les piles rechargeables

Piles au nickel-cadmium

Les piles au nickel-cadmium se composent d’une cathode de nickel, d’une anode au cadmium et d’une solution alcaline pour l’électrolyte. Elles sont utilisées dans des éléments tels que les téléphones sans fil, les outils électriques sans fil, les aspirateurs portatifs et les caméras vidéo. Le cadmium est un métal toxique qui peut constituer une menace pour la santé humaine et l’environnement. Les piles au nickel-cadmium sont étiquetées avec le symbole chimique Ni-Cd.

Piles au Nickel et Métal Hybride

Ces piles sont plus respectueuses de l’environnement que le nickel-cadmium en raison de l’absence de cadmium toxique. L’anode est un alliage métallique qui absorbe l’hydrogène, et la cathode est l’oxyde de nickel. L’électrolyte est l’hydroxyde de potassium. Ces piles se trouvent dans les caméscopes, les téléphones cellulaires et les outils électriques.

Ces piles sont étiquetées avec le symbole NiMH, et se recyclent comme les piles au nickel-cadmium.

Piles nickelées au zinc

Les piles Nickel Zinc (Ni-Zn) sont plus récentes sur le marché et peuvent être trouvées dans les appareils photo numériques et les claviers sans fil.
Le recyclage des piles est identique à celui des piles nickel-cadmium.

Les piles au lithium-ion

Les piles au lithium-ion rechargeables sont les plus répandues dans les appareils photo numériques, les téléphones cellulaires et les ordinateurs portables. Elles contiennent et utilisent de l’oxyde métallique au lithium pour la cathode et un matériau carboné comme anode. L’électrolyte est un sel de lithium.

Recyclage des piles rechargeables et non rechargeables

Les piles non rechargeables

Piles au carbone alcalin et zinc

Les piles alcalines et à base de carbone et zinc contiennent généralement une cathode à base de dioxyde de manganèse et une anode de zinc. L’électrolyte dans une pile alcaline est habituellement l’hydroxyde de potassium ou l’hydroxyde de sodium, tandis que dans une pile de carbone au zinc, l’électrolyte est le chlorure d’ammonium ou le chlorure de zinc. Dans le passé, du mercure a été ajouté à ces piles pour éviter la corrosion et la création d’hydrogène gazeux. Aujourd’hui, les piles alcalines du marché doivent avoir un mercure zéro ajouté et ne sont plus dangereuses.

Piles bouton au lithium

Une pile bouton est une petite pile électrique, généralement de forme cylindrique et de dimensions semblables à un bouton, d’où son nom. Elles ont un diamètre de 5 à 20 mm et une hauteur de 1 à 6 mm. Les piles bouton au lithium sont utilisées principalement pour les caméras, les télécommandes pour les volets roulants par exemple. Elles contiennent une anode au lithium et divers types de cathodes et d’électrolytes. Le lithium est un métal hautement réactif et, lorsqu’il est collecté avec d’autres piles bouton, un réel danger existe dans le processus de recyclage des piles si elle n’est pas complètement déchargée. C’est pourquoi la collecte doit être minutieuse. A noter qu’elles ne contiennent pas de mercure.

Piles à l’oxyde d’argent

Celles à l’oxyde d’argent sont des piles bouton couramment utilisées dans les montres, les calculatrices et les prothèses auditives. Elles contiennent une anode de zinc, une cathode à l’oxyde d’argent et une solution alcaline pour l’électrolyte. Elles contiennent également une petite quantité de mercure pour empêcher la formation de gaz.

Piles au zinc-air

Les piles au zinc-air sont des piles bouton utilisées principalement pour les prothèses auditives. Ce type de pile possède une anode de zinc, l’oxygène de l’air atmosphérique agit comme cathode et une solution alcaline est utilisée comme électrolyte. Ce type de pile contient environ 1% de mercure, toujours pour éviter les gaz.

Mais au fait, que deviennent vos piles recyclées ? Les métaux recyclés servent à fabriquer des lampes, des casseroles, des revêtements routiers, des peintures anti rouille. D’autres métaux sont récupérés par l’industrie automobile. L’oxyde de zinc peut servir dans la réalisation de toitures et de gouttières.

Journée européenne du recyclage de piles

Le 9 septembre 2017, se déroulera la 9ème journée européenne du recyclage des piles. Pour en savoir plus

A propos de l'auteur

Disjoncteurs.fr est le blog qui vous éclaire sur les techniques et les produits liées au matériel électrique. Nous vous accompagnons dans vos projets d'installation électrique, de rénovation et de décoration de votre habitat en vous donnant les informations qui vous permettent de concrétiser vos envies.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.