Installation électrique dans votre cuisine : que dit la norme NF C 15-100

En France, les normes électriques sont particulièrement strictes. Elles permettent d’assurer la sécurité des biens et des personnes dans une habitation. L’électricité dans une cuisine ne déroge pas à la règle. Lorsque vous concevez ou rénovez une cuisine, il vous faut connaître la norme électrique à respecter dans cette pièce : la norme NF C 15-100.

Les réglementations de la norme NF C 15-100

Cette norme fixe les règles des installations électriques dans tous les locaux d’habitation. Elle constitue la bible de tout électricien. Elle détaille toutes les caractéristiques des installations électriques, ainsi que les règles de mise en œuvre. Les exigences de la norme NF C 15-100 concernent aussi bien les installations neuves que celles en rénovation.

Cette norme française réglemente les installations électriques de basse tension. Elle porte sur la protection de l’installation électrique et des personnes, ainsi que sur le confort de gestion, d’usage de l’installation électrique, et porte sur son évolutivité. Les textes sont régulièrement mis à jour afin de s’adapter à la réalité de l’installation électrique aujourd’hui. C’est une façon de suivre et de s’adapter aux évolutions technologiques ou techniques, également en termes de sécurité.

Une installation électrique conforme à la norme NF C 15-100 doit comporter ces organes de sécurité :

  • Un compteur électrique servant à mesurer la quantité d’électricité consommée
  • Des fusibles et petits disjoncteurs à l’origine de chaque circuit, pour protéger l’installation contre les surintensités, dont dans la cuisine
  • Un disjoncteur général permettant de couper le courant sur l’ensemble de votre installation électrique
  • Un tableau électrique regroupant tous les circuits électriques de votre logement
  • Des dispositifs différentiels (permettent de couper automatiquement le courant en cas de fuite) à haute sensibilité (30 mA) qui protègent l’installation électrique et les personnes vivant dans le logement en cas de fuites de courant
  • Des conduits qui assurent la protection mécanique des fils conducteurs

La norme NF C 15-100 déploie les réglementations pour l’installation électrique, pièce par pièce, dont la cuisine.

Cuisine : la réglementation en matière d'installation électrique

Quelle est la norme électrique d’une cuisine ?

Les règles à suivre pour l’installation électrique d’une cuisine sont définies par cette norme NF C 15-100. Elle impose un certain nombre d’équipements et de spécificités lors de l’installation électrique de cette pièce importante dans une maison. Si vous faites appel à un électricien professionnel, il doit obligatoirement respecter cette norme.

La cuisine est la deuxième pièce de la maison la plus accidentogène. Cela est dû à la présence de produits dangereux, d’objets tranchants, de nombreux appareils électriques et à la multiplicité des prises électriques. La norme NF C 15-100 révisée (en date du 3 août 2016) vise à réduire le nombre d’accidents tout en rendant cette pièce pratique au quotidien.

L’équipement imposé par la norme électrique pour la cuisine

La norme NF C 15-100 impose dans la cuisine, comme dans toutes les autres pièces de la maison, un équipement minimum. Il convient donc de vous renseigner au préalable lorsque vous établissez vous-même le plan électrique de votre cuisine. Voici toutefois les éléments à jour en date de cette publication. Pour commencer votre installation électrique, l’équipement minimum requis comprend :

Des prises électriques

Au moins 6 prises électriques dans votre cuisine, dont 4 qui sont spécialement dédiées au plan de travail. Si votre cuisine fait moins de 4m², il vous est possible de n’en mettre que 3 pour le plan de travail.

Si vous souhaitez installer un plus grand nombre de prises dans la cuisine, il vous faut installer un second circuit. L’électricien mandaté s’occupera de bien répartir ces prises supplémentaires.

Des points d’éclairage

La cuisine nécessite au moins un point d’éclairage au plafond. Si ce n’est pas possible, vous pouvez installer au moins 2 points d’éclairage sous forme d’applique. La norme préconise l’installation d’un point d’éclairage au plafond ainsi qu’un autre point d’éclairage près de l’évier.

Une cuisinière

L’installation électrique de votre cuisine doit comprendre au moins un circuit spécialisé pour la cuisinière avec une prise de courant 32 A mono.

Une prise de communication

Dans votre cuisine, vous devez installer au minimum une prise de communication RJ45

Des circuits spécialisés

Dans votre cuisine, vous devez faire installer au moins courants spécialisés et une prise de courant 16A pour le gros électroménager comme la machine à laver, le four, le réfrigérateur (même s’il est possible de le brancher sur le circuit des prises non spécialisées) ou le lave-vaisselle. Pour la plaque de cuisson, optez pour une prise spécialisée en 32A. Même si vous êtes au gaz, il se peut que vous changiez d’énergie plus tard ; prévoyez toutefois cette prise.

Un disjoncteur différentiel

La cuisine est une pièce reliée à l’eau. Ce qui signifie qu’il existe potentiellement un risque pour votre installation électrique. Afin de limiter les risques liés à l’électricité, la norme NF C 15-100 impose l’installation d’un disjoncteur différentiel 30A de type A. Chaque appareil puissant doit être alimenté par un dispositif spécialisé et ensuite relié au tableau électrique par des fils de 6mm². A chaque appareil, une section de câble doit être adaptée. Par exemple, le four indépendant a un fil de 2.5mm² correspondant à 20A sur le disjoncteur, et les plaques chauffantes ont du 6mm² pour du 32A sur le disjoncteur.

L’installation de l’équipement électrique d’une cuisine

Non seulement la norme NF C 15-100 vous impose un équipement minimum à installer dans votre cuisine, mais il convient aussi de respecter absolument certains critères de pose. Ainsi :

  • Toutes les prises de courant doivent être installées à une hauteur minimum de 5cm et à une hauteur maximale de 1,30m.
  • Il faut impérativement qu’une prise électrique soit située à proximité de l’interrupteur principal (qui doit obligatoirement être installé à 1m30 au maximum).
  • Tous les interrupteurs de la pièce doivent se situer entre 90 cm et 1m80 du sol.
  • Tous les interrupteurs doivent être placés à l’entrée de la cuisine. Cela ne concerne pas uniquement les interrupteurs d’éclairage, le sont également les interrupteurs pour les volets roulants par exemple, et tout autre type d’interrupteur (thermostats d’ambiance, etc.).
  • La norme NFC 15 100 interdit formellement de placer une prise électrique au-dessus de l’évier ou de la cuisinière. De manière générale, il est conseillé de ne rien placer au-dessus de ces positions.
  • Les sorties de câbles pour les plaques de cuisson notamment doivent être situées à au moins 12cm du sol pour plus de sécurité.

Où placer les prises électriques ?

Il vous est possible de placer une prise téléphonique dans votre cuisine. Dans ce cas, la norme préconise de ne pas la placer au-dessus des bacs, des éviers ou des plaques de cuisson. Il est conseillé de placer une prise de courant à proximité de la prise téléphonique, de même pour une prise T, ceci pour faciliter les connexions du fait que certains fils des appareils multimédias soient courts. Dans le cas contraire, vous seriez obligé d’avoir un prolongateur, voire une multiprise, ce qui dangereux.

Lors de la conception du plan de votre installation électrique, il convient également de vous rappeler d’installer une prise électrique à environ 25 ou 30 centimètres de hauteur par rapport au sol pour y brancher… un aspirateur. Cette prise, parmi d’autres, est essentielle, et évite de devoir surcharger les autres prises de courant présentes dans votre cuisine en y branchant plusieurs appareils en même temps, ce qui peut entraîner des surtensions.

Avec les évolutions du rythme de vie, la norme NFC 15 100 a su s’adapter. Les particuliers possèdent de plus en plus d’appareils d’électroménager, de la cafetière au robot cuiseur, le micro-ondes, la yaourtière, la bouilloire ou encore le toaster. Et parfois même des appareils multimédia comme une TV ou un ordinateur.

Cuisine et appareils électriques

Faire appel à un professionnel

Si vous faites construire votre maison ou que vous rénovez un bien existant, l’installation électrique sera une préoccupation importante. Il est conseillé de faire appel à un électricien de métier pour ce qui est d’effectuer une installation électrique. Il faut également d’éviter tout bricolage. En effet, seul un artisan qualifié peut être sûr de respecter à la lettre les normes électriques françaises, dont la norme NF C 15-100.

De plus, confier vos travaux d’électricité de la cuisine à un électricien vous permet de profiter des assurances en cas de non-conformité (ce qui n’est pas le cas si vous décidez de tout faire « vous-même »).

N’hésitez pas à faire des demandes de devis et à poser toutes les questions présentes à votre esprit. Cela permet de vous assurer que le professionnel contacté connaisse les détails de la norme NF C 15-100 pour cette pièce. Les prix du matériel électrique sont accessibles (le budget est souvent lié à la main d’œuvre), ne choisissez pas l’économie à la sécurité. Si par ailleurs vous deviez vendre ou louer votre habitation dans les années futures, et que l’installation électrique de la cuisine ne soit pas aux normes, sachez que le coût de l’ouvrage (et parfois des travaux connexes) sera au bout du compte plus élevé…

> Norme et cuisine sur le site de Schneider

> Un autre article sur le sujet 

A propos de l'auteur

Disjoncteurs.fr est le blog qui vous éclaire sur les techniques et les produits liées au matériel électrique. Nous vous accompagnons dans vos projets d’installation électrique, de rénovation et de décoration de votre habitat en vous donnant les informations qui vous permettent de concrétiser vos envies.

Articles similaires

Une réponse

  1. Sylvain

    Il est effectivement important d’utiliser du 32A pour le four et la plaque de cuisson.
    A savoir : un four électrique comporte généralement 3 résistances (voûte, sole et circulaire). Lorsqu’une résistance lâche, elle se met généralement en court circuit.

    En utilisant un circuit spécialisé ou en installant différents circuits avec différentiel, on évite de couper le courant dans toute la maison en cas de panne d’un appareil électroménager.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.